Comment fonctionne l'accès à la formation professionnelle en portage salarial ?

Société de portage et formation

Le droit à la formation en société de portage est l'un des nombreux avantages accesibles aux consultants indépendants faisant le choix du portage salarial. Il existe trois différents types de formations accessibles en portage salarial : le CIF, le CPF et la VAE. Découvrez ici les différences entre ces formations et comment y accéder en tant que portés.

CIF (Congé Individuel de Formation)

Le CIF, ou Congé Individuel de Formation, est comme son nom l'indique un congé que les salariés peuvent poser pour pouvoir suivre une formation. Ce congé est accessible au bout de 24 mois consécutifs ou non d'ancienneté dont 12 mois en entreprise.

Il existe cependant un délai à respecter entre deux CIF, celui ci dépendant de la durée du dernier congé. Le délai entre deux CIF ne peut pas être inférieur à 6 mois et ne peut pas dépasser 6 ans. Les CIF sont en général financés par l'état ou par un OPCA.

CPF (Compte Personnel de Formation)

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis 2015. Le CPF recense les heures de formation acquises par le salarié depuis le début de sa vie active jusqu'à son départ à la retraite. Il est alimenté à hauteur de 24 heures par année travaillée, jusqu'au plafond de 120 heures ; puis à hauteur de 12 heures par année de travail, jusqu'au plafond total de 150 heures.

Le CPF peut être cumulé au CIF, à une période de professionnalisation ou encore à une formation prévue par le plan de formation de l'entreprise.

VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)

Enfin, la VAE, ou Validation des Acquis de l'Expérience, est une procédure permettant à n'importe quel salarié d'obtenir une certification professionnelle, qu'importe son âge, son statut ou son niveau d'étude.

Pour accéder à la VAE, il faut un minimum de 3 ans d'expérience dans le domaine visé par la validation. Cette validation est ensuite reconnue par l'état et peut servir de diplôme ensuite. C'est un jury qui décidera de l'attribution ou non de cette VAE.