Comment se faire rembourser ses frais de repas en portage salarial ?

En tant que porté, comment se faire rembourser ses frais de repas ?

Contrairement à ce que certains peuvent penser, les personnes ayant recours au portage salarial bénéficient des mêmes droits que les autres salariés. Et c'est notamment le cas pour le remboursement des frais de repas.

Mais comme pour le remboursement des frais de déplacement et le forfait grand déplacement, le remboursement de vos frais de repas est soumis à conditions.

Les conditions à remplir pour pouvoir se faire rembourser ses frais de bouche sont les suivantes :

  • Lorsqu'un porté est en mission, celle ci doit être assez éloignée de son domicile pour l’empêcher de rentrer manger chez lui.
  • Le montant du repas doit être prouvé via un ticket ou une facture.
  • Le montant du repas doit se situé entre le montant minimum et maximum d’exonération.

Il existe en effet un plafond minimum et maximum pour le remboursement des frais de repas. Pour 2017, le montant minimum est fixé à 4,75€. En dessous de ce montant, le repas sera considéré comme si il avait été consommé au domicile.

Pour ce qui est du montant maximum, il est de 18,40€ pour 2017. Au delà de ce prix, le repas est considéré comme excessif.

Le montant minimum permet de calculer le montant de l’exonération.

Prenons deux exemples :

Pour un repas de 15€, le calcul de l’exonération sera : 15 - 4,75 = 10,25€. Ce montant est compris entre les deux paliers, il pourra donc être pris en charge.

Pour un repas de 24€, le calcul sera le suivant : 24 - 4,75 = 19,25€. Le repas ne sera donc pas pris en charge totalement puisque le montant est supérieur au plafond de l’exonération.