Quelles sont les différences entre le portage salarial et l'intérim ?

Il existe de nombreuses différences entre la société de portage salarial et l’agence de travail temporaire. En effet, la principale différence entre portage salarial et intérim se trouve dans la recherche de missions. Les agences intérim cherchent et fournissent elles-mêmes les missions à leurs intérimaires alors que les sociétés de portage n'y sont pas autorisées. Les portés doivent donc trouver eux-mêmes leurs missions.

Les différences entre le portage salarial et l’intérim pour l’entreprise cliente

Les cas de recours au portage salarial et à l’intérim

Les cas possibles de recours aux salariés portés et aux intérimaires sont différents pour les entreprises.

En effet, celles-ci pourront faire appel à des intérimaires dans le cadre de remplacement de salariés, d’augmentation temporaire de leur activité ou encore d’une activité saisonnière.

En revanche, faire appel à un intervenant en portage salarial ne peut pas survenir dans le cadre d’un remplacement de salarié. Les entreprises peuvent donc solliciter des consultants en portage uniquement dans le cadre de missions ponctuelles qui ne relèvent pas de leur activité habituelle, ou qui nécessitent une expertise spécifique.

Le statut du porté et de l’intérimaire dans l’entreprise cliente

Le consultant en portage salarial est salarié de la société de portage salarial et est considéré, pour l’entreprise cliente, comme un prestataire externe. De ce fait, il ne rentre pas dans l’effectif de l’entreprise pendant toute la durée de sa prestation.

En revanche, l’intérimaire est salarié de l’entreprise cliente pendant la durée de sa mission. Il augmente donc l’effectif de l’entreprise ainsi que sa masse salariale.

Portage salarial ou intérim : les différences pour l’intervenant

La relation contractuelle

Le portage salarial et l’intérim sont deux statuts régis par une relation contractuelle entre trois acteurs. Cependant, il existe certaines différences :

  • en portage salarial, le contrat de prestation structure la relation entre l’entreprise cliente et la société de portage salarial et le contrat de travail lie le consultant avec SPG.
  • en intérim, le contrat de mise à disposition structure la relation entre l’entreprise utilisatrice et l’agence de travail temporaire, et le contrat de mission lie l’intérimaire et l’agence intérim.

L’autonomie

Le portage salarial permet aux consultants de conserver leur indépendance. En effet, la société de portage salarial n’est pas autorisée à leur fournir de mission. Ils doivent donc prospecter eux-mêmes leurs clients afin de trouver de nouvelles missions. Aussi, les consultants portés sont salariés de l’entreprise de portage salarial.

En revanche, les intérimaires sont salariés de l’entreprise utilisatrices pendant le temps de leur mission. Ils ne sont donc pas considérés comme des indépendants puisqu’il existe un lien de subordination les liant à l’entreprise. Aussi, les intérimaires ne prospectent pas les entreprises pour trouver des missions, puisque c’est l’agence de travail temporaire qui traite directement avec les clients.

La rémunération

Le consultant en portage salarial étant indépendant vis-à-vis de la société cliente, il négocie le montant de ses honoraires avant de commencer sa mission.

En revanche, l’intérimaire étant salarié de l’entreprise utilisatrice pendant la durée de sa mission, il ne peut pas négocier sa rémunération qui est généralement basée sur la grille tarifaire régissant les salaires dans cette société.

La philosophie de travail

Le portage salarial et l’intérim prônent une philosophie de travail différente.

En effet, le portage salarial permet aux consultants de lancer leur propre activité en tant qu’indépendant en bénéficiant de la protection sociale du statut de salarié, tandis que l’intérim est né pour satisfaire les employeurs à la recherche de main d’œuvre ponctuelle.

Les différences entre une société de portage salarial et une agence intérim

Les rôles d’une entreprise de portage salarial

La société de portage salarial héberge juridiquement l’activité indépendante de ses portés. Elle devient ainsi leur employeur.

Cependant, le rôle principal de la société de portage est de prendre en charge l’ensemble des démarches administratives liées à l’activité du consultant. Ainsi, elle s’occupe de facturer les journées de prestation effectuées par le consultant chez son client. Elle gère également toute la comptabilité du consultant : affiliation du porté aux différents organismes (URSSAF, caisses de retraite...), établissement des déclarations sociales et fiscales, versement des différents impôts et taxes...

Aussi, la société de portage salarial transforme les honoraires du consultant en salaire lui permettant de ne pas subir de décalage de trésorerie, puisqu’il perçoit sa rémunération mensuelle indépendamment du paiement de son client.

Enfin, l’entreprise de portage salarial assure un suivi régulier de l’activité du consultant et l’accompagne dans le développement de son activité.

Les rôles d’une agence de travail temporaire

L’agence intérim sélectionne et recrute des candidats pour répondre aux besoins de main d’œuvre des entreprises utilisatrices. Elle peut ainsi faire office de cabinet de recrutement pour trouver le meilleur profil pour un poste en CDD ou en CDI. Dans tous les cas, elle devra cibler les besoins ponctuels ou définitifs de la société concernée.

Le principal rôle de l’agence de travail temporaire et donc d’analyser et de vérifier l'adéquation entre les compétences du candidat et les missions de l'entreprise cliente. Elle pourra ainsi faire passer différents tests de recrutement aux candidats pour vérifier leurs aptitudes pour différentes missions.

Enfin, une fois leur candidature validée par l’agence intérim, les candidats deviendront des intérimaires intégrant la base de données de l’agence qui pourra les appeler pour les placer sur différentes missions.