Qu’est-ce que la réserve financière en portage salarial ?

Dans quel cadre intervient la réserve financière ?

La réserve financière en portage salarial, partie intégrante du salaire

La convention collective du portage salarial précise que le salaire des portés doit être composées du salaire minimum et d’une réserve financière. Celle-ci varie en fonction du type de contrat de travail du consultant en portage.

Facturation, cotisations et réserve financière en portage salarial

Lorsque vous créez une structure juridique, que vous produisiez du chiffre d'affaires ou non, il y a quand même un certain nombre de cotisations sociales qui sont dues.

Tandis qu'en portage salarial, ces cotisations sont dues uniquement lorsqu'il y a facturation de chiffre d'affaires. Ainsi, quand il y a de l'activité, la société de portage salarial prélève un certain pourcentage sur le CA réalisé. Ces frais de gestion permettent à la société de portage de se rémunérer et d'assurer des prestations de qualité.

Cependant, lorsqu'il n'y a pas de chiffre d'affaires facturé par le consultant, cela ne signifie pas obligatoirement qu'il n'y a pas de salaire. En effet, une fois que les portés ont bien compris le fonctionnement de la rémunération en portage, ils peuvent "construire" eux-mêmes leur rémunération. Cela est possible grâce à la réserve financière.

Ainsi, lorsqu'ils facturent des prestations, les consultants en portage salarial provisionnent un pourcentage sur leur compte consultant. Ils peuvent donc récupérer cet argent, sous forme de salaire, en cas de baisse ou d'absence de rémunération.

La mise en place de la réserve financière en portage salarial

La réserve financière pour les portés en CDD

Lorsque le consultant en portage salarial signe un contrat de travail à durée déterminée (CDD), la réserve financière lui sert de contrepartie à la précarité de son contrat. C’est donc l’équivalent de l’indemnité de précarité pour les salariés classiques.

Dans ce cadre, la réserve financière du consultant en portage salarial est égale à 10% de la rémunération perçue dans le cadre des missions en portage encadrée par le CDD.

Aussi, la réserve financière sera provisionnée jusqu’à son versement complet en fin de contrat. Cependant, la société de portage salarial peut anticiper son paiement et la verser au consultant porté chaque mois.

La réserve financière pour les portés en CDI

Lorsque le consultant en portage salarial signe un contrat de travail à durée indéterminée (CD), la réserve financière vise à pallier la diminution ou l’absence de rémunération pendant ses périodes d’inter-contrat. Cette réserve lui permet ainsi de sécuriser le développement de son activité, en facilitant la prospection en dehors de ses périodes de prestation.

Dans ce cadre, la réserve financière du consultant en portage salarial est égale à 10% du salaire de base de sa dernière mission (ou de la mission en cours en cas de démarrage d’activité).

Aussi, la réserve financière sera constituée sur le compte du consultant. Celle-ci peut être versée au porté, à sa demande, en cas de baisse ou d’absence de rémunération. Elle peut également être mise en œuvre, à l’initiative de l’entreprise de portage salarial, 1 jour par mois dans le cadre de la prospection commerciale du porté.

Comment est rémunéré le salarié porté ?

Comment fonctionne la rémunération en portage salarial ?

Pour rappel, le portage salarial correspond à une relation tripartite entre le consultant, l'entreprise cliente et la société de portage. C'est donc la société de portage qui facture l’entreprise cliente et perçoit le chiffre d'affaires du consultant porté.

Aussi, puisque le consultant en portage salarial a signé un contrat de travail avec la société de portage, celle-ci devient son employeur. Cela permet donc au porté de bénéficier de l’ensemble des avantages sociaux du statut de salarié et de percevoir un salaire, accompagné de bulletins de paie.

Comment est calculée la rémunération en portage salarial ?

Par ailleurs, à partir du chiffre d’affaires facturé chaque mois, le consultant en portage salarial doit déduire dans un premier temps les frais de gestion prélevés par la société de portage. Chez SPG, le taux de frais de gestion de base est de 7%, mais peut être diminué sous certaines conditions. N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour en savoir plus.

Dans un deuxième temps, puisque la société de portage est l’employeur du consultant porté, elle doit s'acquitter des cotisations patronales et des cotisations salariales. Celles-ci se retirent donc au montant obtenu précédemment.

Ainsi, en général, le salaire net du consultant en portage salarial est environ égal à 50% de son chiffre d’affaires mensuel hors taxe.

La réserve financière en portage salarial : répondre aux impératifs de la vie professionnelle d’un salarié porté

Comme nous l’avons vu, la réserve financière en portage salarial permet aux consultants portés de faire face à une baisse ou à une absence de rémunération.

En effet, l’activité d’un consultant porté est alternée de période de prestations et de période d’inter-contrat. Ces périodes sont généralement l’occasion pour le consultant de s’octroyer des moments de prospection afin de développer son activité.

La perception de cette réserve financière en fin de contrat permet donc au consultant en portage salarial d’aborder ces périodes de prospection sereinement.