Pourquoi choisir le portage salarial ?

Le fonctionnement du portage salarial

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial est un statut juridique hybride qui permet à un consultant de bénéficier à la fois du statut de freelance et de celui de salarié. Il se met en place grâce à une relation tripartite entre le consultant, la société de portage et l’entreprise cliente.

Ainsi, les consultants portés combinent la flexibilité du statut d’indépendant et la sécurité du salariat, puisqu’ils sont salariés de l’entreprise de portage salarial.

Quels sont les rôles de la société de portage salarial ?

Les sociétés de portage salarial jouent différents rôles au sein de la relation tripartite. Tout d’abord, elles hébergent l’activité du consultant pendant toute la durée de la prestation.

Ensuite, elles s’occupent de l’ensemble des démarches administratives liées à l’activité des portés (facturation des clients, gestion de la comptabilité, versement des cotisations sociales, etc.).

L’entreprise de portage salarial a également un rôle de conseil auprès des consultants. En effet, les collaborateurs de celle-ci sont présents à chaque étape de la prestation, pour répondre aux questions et doutes des salariés portés.

Les avantages du portage salarial

Créer son activité freelance

De plus en plus de salariés ont comme projet de créer leur propre activité indépendante. En effet, le changement de mentalités des nouvelles générations, qui ne souhaitent plus faire toute leur carrière dans la même entreprise, engendre un besoin de liberté et de flexibilité.

Ce besoin peut facilement être comblé par la création d’une activité indépendante. Effectivement, l’avantage majeur du statut de freelance se situe dans la capacité, pour le travailleur indépendant, de choisir ses clients, ses missions et son environnement de travail.

Par ailleurs, opter pour le statut de freelance c’est s’affranchir de toute contrainte hiérarchique qui régit le statut de salarié. En effet, aucun lien de subordination n’unit le travailleur indépendant et son client (comme c’est le cas entre un salarié et son patron). C’est une relation de partenariat qui unit les deux parties.

De la même manière, si le freelance choisit le portage salarial, il devient salarié de sa société de portage salarial. Mais il reste indépendant et le lien qui l’unit à son client est toujours de nature partenariale et non de subordination.

Cependant, même si de nombreux salariés souhaiteraient monter leur propre entreprise, la lourdeur des démarches administratives à gérer en effraie plus d’un.

Ne pas gérer les démarches administratives

C’est pourquoi choisir le statut du portage salarial peut être une bonne alternative pour ces derniers. En effet, en tant que salariés portés, les consultants délèguent l’ensemble de leurs démarches administratives à leur entreprise de portage salarial.

Cela leur permet de ne pas perdre de temps avec cette « paperasse » et de se concentrer sur la prospection de nouveaux clients et la bonne réalisation de leurs missions. Ils n’ont donc pas à se soucier de la bonne compréhension du jargon administratif et des délais à respecter, puisqu’ils confient cela à des professionnels.

Ainsi, voici quelques exemples de tâches administratives que la société de portage salarial s’engage à gérer :

  • rédaction des différents contrats,
  • facturation et relance des clients,
  • gestion de la comptabilité,
  • réalisation des déclarations sociales et fiscales,
  • versement des cotisations sociales et fiscales, etc.

Bénéficier de la sécurité du statut de salarié

Enfin, le principal avantage du portage salarial réside dans la combinaison du statut de freelance et de celui de salarié. En effet, comme nous l’avons dit, le consultant porté signe un contrat de travail avec l’entreprise de portage salarial et devient donc salarié de celle-ci.

Cela lui permet donc de bénéficier de tous les avantages sociaux liés au statut de salarié, au même titre que tous les salariés « classiques ».

Le premier avantage social du salarié, et non des moindres, correspond à la protection sociale assurée par l’assurance maladie. Celle-ci est beaucoup sécurisante pour les salariés que pour les indépendants immatriculés, qui, par exemple, ne sont pas couverts par l’arrêt maladie lorsqu’ils sont malades.

Par ailleurs, de la même façon, lorsqu’il freelance immatriculé termine sa mission, il ne peut pas bénéficier de l’assurance chômage. Alors que le salarié porté, comme tout salarié, a le droit de bénéficier de l’aide de retour à l’emploi (ARE) lorsque son contrat se termine (et qu’il respecte quelques conditions).

En somme, certaines sociétés de portage salarial, comme SPG, proposent aux portés l’avance de trésorerie. Encore un point pour choisir le portage salarial plutôt que l’immatriculation. En effet, les freelances immatriculés subissent un décalage dans leur trésorerie, puisqu’ils sont payés par leur client entre 30 et 60 jours après réception de la facture.

En choisissant le portage salarial, SPG transforme vos honoraires en salaire et vous verse chaque mois votre rémunération. Aussi, grâce à l’avance de trésorerie, c’est l’entreprise de portage salarial qui absorbe ce décalage de trésorerie, puisqu’elle vous verse votre rémunération mensuelle indépendamment du paiement du client.