Comment devenir consultant en portage salarial ?

Définissez votre offre de service

La première étape pour devenir consultant en portage salarial est de définir votre offre de service. Cette offre va permettre de clarifier votre valeur ajoutée en tant que consultant porté.

En tant que consultant indépendant, vous ne vous positionnez pas comme candidat en face d’un recruteur, mais comme expert face à une entreprise qui a une problématique à résoudre et des objectifs à atteindre.

Votre offre de service doit donc montrer au client que vous avez compris sa demande mais aussi que vous avez les compétences pour répondre à sa problématique.

Ainsi, votre offre de service doit être différenciante. C’est pourquoi elle doit être précise et ciblée.

D’autre part, une fois que vous avez définit votre offre de service, vous devrez la communiquer à votre client. Pour cela, vous aurez l’occasion d’utiliser l’ensemble des supports de communication :

  • cartes de visite,
  • plaquettes commerciales,
  • pitchs (présentation orale de 30s à 2 minutes présentant votre offre),
  • signatures d’e-mails,
  • site web...

Fixez votre tarif journalier moyen

En tant qu’indépendants, les consultants en portage salarial fixent eux-mêmes le montant de leurs honoraires. Cependant, il est important de prendre en compte un certain nombre de critères pour fixer votre tarif journalier moyen.

Le profil du consultant indépendant

Deux points importants sont à prendre en compte concernant le profil du consultant : le domaine d’expertise et le niveau d’expertise.

En effet, pour certaines compétences rares, le tarif journalier moyen (TJM) peut être très important. À l’inverse, pour des compétences plus communes, le TJM pourra être plus faible.

D’autre part, il est normal qu’on consultant senior avec plus de 15 ans d’expertise sur son domaine d’expertise ait un tarif journalier moyen en portage salarial plus élevé qu’un consultant junior avec moins de 3 ans d’expertise sur le même domaine.

La nature de la mission

Il existe différents types de mission. Une différenciation par la durée peut impliquer une différence de TJM.

En effet, pour une mission de quelques jours, le consultant en portage salarial pourra proposer un tarif journalier plus élevé que pour une mission de longue durée. Aussi, lorsqu’il s’agit d’une mission de quelques jours, le besoin de l’entreprise s’oriente vers une expertise très spécifique. Cela peut donc justifier le tarif plus élevé du consultant.

Les contraintes du client

Même si le consultant en portage salarial fixe son TJM en amont, il est important qu’il prévoie une marge de manœuvre pour s’adapter aux contraintes du client.

En effet, si l’entreprise cliente est une PME, la mission peut être conditionnée par le respect d’un budget. Ainsi, si le TJM du consultant est trop élevé, celui-ci risque de ne pas être retenu pour réaliser la mission. C’est pourquoi il est important qu’il se montre flexible pour ne pas voir la mission lui échapper.

Les besoins du consultant indépendant

En portage salarial, le salaire du consultant indépendant est compris entre 45% et 55% de son chiffre d’affaires. Ainsi, il doit fixer son tarif journalier moyen en prenant en compte le salaire net qu’il souhaite percevoir à la fin du mois.

Pour cela, le consultant peut réaliser une simulation de salaire en portage salarial grâce à notre outil en ligne.

Recherchez votre mission

Le consultant en portage salarial est chargé de réaliser la prospection de ses missions. Il existe différentes manières de prospecter des clients.

Prospecter de façon classique

Pour mettre en place une prospection commerciale efficace, le consultant en portage salarial doit tout d’abord cibler les entreprises qu’il souhaite contacter. En effet, pour ne pas perdre de temps, il est important de définir les entreprises susceptibles d’avoir recours aux services d’un indépendant.

Le consultant peut ensuite contacter les entreprises ciblées, soit par téléphone, soit en se présentant dans les locaux pour déposer sa plaquette commerciale.

Consulter les offres de mission

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises mettent en ligne leurs offres de mission sur leur site web ou sur des jobs boards en ligne. Il est donc important pour le consultant en recherche de mission de consulter régulièrement ces plateformes pour checker les offres disponibles.

Faire appel à son réseau professionnel

Une autre manière de prospecter est de faire appel à son réseau professionnel. En effet, que ce soit son réseau physique ou son réseau virtuel (sur LinkedIn par exemple), le consultant en portage salarial peut bénéficier d’une opportunité sans avoir à réellement prospecter.

Contractualisez avec SPG

Une fois que vous avez trouvé une mission, vous pouvez contacter notre société de portage salarial pour passer à la contractualisation. En effet, SPG établira deux contrats :

  • le contrat de travail : celui-ci vous lie à SPG et vous permet d’avoir accès au statut de salarié. Vous pouvez ainsi bénéficier de l’ensemble des avantages liés à ce statut (assurance maladie, congés payés, droit au chômage, cotisation retraite...).
  • le contrat de prestation : celui-ci lie votre client à SPG et fixe l’ensemble des aspects de la relation commerciale.